Ludovic ROLAND - Le blog

Blog technique sur mes expériences de développeur

Faire connaître son application mobile (2/4) : promouvoir sur les réseaux sociaux

| Comments

Dans le chapitre précédent, nous avons vu comment optimiser le positionnement de son application sur un magasin d’applications, que ça soit dans une catégorie donnée ou les résultats d’une recherche utilisateur. Malheureusement, ce que nous venons de voir ne fait pas tout. En effet, vous allez peut-être attirer des utilisateurs qui vont tomber sur votre application par hasard, mais ça ne sera certainement pas la majorité.

Pour attirer les utilisateurs sur votre application et les inciter à la télécharger, vous allez devoir la faire connaître. Dans les prochains chapitres, nous allons étudier les possibilités qui s’offrent à vous faire connaître votre application et nous allons débuter immédiatement avec les réseaux sociaux.

Pourquoi utiliser les réseaux sociaux ?

Aujourd’hui, les réseaux sociaux ou sites web sociaux sont omniprésents et très nombreux. Tous ne se ressemblent bien évidemment pas et chacun exerce dans un domaine bien particulier. Qu’ils soient professionnels, personnels, qu’il permettent de partager du contenu créatif ou qu’ils s’orientent vers du micro-blogging, tous les citer est mission impossible, cependant voici une petite liste des plus connus :

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram
  • Pinterest
  • Snapchat
  • etc.

Les réseaux sociaux comme support clients

Sur les réseaux sociaux, les internautes parlent énormément. Ils parlent de tout et de rien. Ils donnent leurs opinions. Ils échangent sur les sujets d’actualités. Dans la vie réelle, ces échanges se limitent à une sphère privée et réduite. Sur internet, ces échanges ne sont plus tout à fait privés et un commentaire peut rapidement être lue par des centaines, des milliers ou des millions de gens. Des gens qui à leur tour peuvent relayer l’information et toucher toujours plus de monde.

A titre d’exemple, prenons quelques tweets à propos de l’application Spotify, un service de streaming musical :

Comme vous pouvez le constater, les gens n’hésitent pas à dire leurs avis sur l’application avec parfois des mots assez crus. Imaginez maintenant qu’une personne influente, aux milliers de followers tweet de tels propos. L’application, et plus largement le service, sera alors victime de cet utilisateur mécontent qui l’affiche publiquement.

Deux scénarios sont alors possibles :

  • Votre application ou votre service n’est pas représenté sur les réseaux sociaux (dans notre cas Twitter). Dans ce cas, vous allez vivre la situation de manière passive.
  • Votre application ou votre service est représenté sur les réseaux sociaux. Dans ce cas, vous allez pouvoir répondre directement à l’utilisateur et lui proposer un support de manière publique.

Dans le deuxième scénario, vous donnez l’impression d’être proche de vos utilisateurs. Vous réduisez une éventuelle frustration de leur part de ne pas être entendu ou de ne pas être pris en charge.

Une illustration du deuxième scénario est disponible ci-dessous :

Aujourd’hui, avoir une adresse e-mail de support n’est plus suffisant. En effet, la plupart des utilisateurs, en cas de problèmes ou de mécontentement, ne vont pas prendre la peine de chercher l’adresse e-mail de support et vous envoyer un mail en détaillant leur problème. Ils préfèrent bien souvent écrire une phrase sanglante sur les réseaux sociaux. C’est donc pour pouvoir réagir rapidement à ce nouveau type de plaintes que votre présence sur les réseaux sociaux est indispensable !

Les réseaux sociaux comme espace publicitaire

Bien évidemment, les réseaux sociaux ne doivent pas être vu uniquement comme un espace dans lequel les utilisateurs de votre application ou de votre service vont s’en plaindre ! Parfois, ils en diront du bien !

Dans ce genre de situation, il convient alors de considérer les réseaux sociaux comme un gigantesque espace publicitaire. Si un utilisateur dit du bien de votre application, n’hésitez pas à relayer, à liker, mettre en favoris ou retweeter. Il est important de montrer que certaines personnes pensent du bien de votre application !

Les réseaux sociaux sont également un moyen simple de faire passer des informations à vos utilisateurs. En effet, vous allez pouvoir, via la page Facebook ou Twitter de votre application, donner des astuces à propos de votre application, annoncer des soldes, annoncer les mises à jour, trailer des nouvelles fonctionnalités, etc. Les réseaux sociaux vous permettre de toucher beaucoup plus de monde rapidement que si vous teniez simplement un blog sur le site internet vitrine de votre application.

Comment utiliser les réseaux sociaux dans vos applications mobiles ?

Le partage social

La fonctionnalité la plus simple à mettre en place et qui trouve généralement dans toutes les applications est le partage social. Ce partage social peut-être de différente forme. Dans le cadre de ce cours, nous en verrons deux :

  • partager l’application
  • partager du contenu de l’application

Débutons donc tout de suite avec le partage de l’application elle-même. Le but est ici que les utilisateurs recommandent à leurs amis et leurs contacts de télécharger l’application. Pour ce faire, à la manière des techniques étudiées dans le chapitre précédent pour inciter les utilisateurs à noter votre application, pouvez demander, par l’intermédiaire d’une pop-up, à vos utilisateurs de partager l’application. Vous pouvez faire également le choix d’une technique un peu moins agressive qui consiste à placer, quelque part dans votre application, un lien proposant à l’utilisateur de recommander l’application. C’est par exemple la stratégie adoptée par l’application Android BFM TV qui propose une section “Recommander l’application” dans les paramètres de l’application, ou encore l’application Windows Phone iTrafic Info qui propose une section “Conseiller à un ami” dans son menu déroulant comment en témoignent les captures d’écran ci-dessous :

Mettre en œuvre une fonctionnalité permettant à vos utilisateurs de partager à leurs amis ou contacts votre application c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Il convient d’aller plus loin. Il convient également de permettre aux utilisateurs de partager du contenu à via votre application. Ce partage de contenus peut-être de nature très diverses :

  • partager du contenu multimédia (vidéos, photos, etc.)
  • partager un article
  • partager un score dans un jeu
  • partager un exploit dans un jeu
  • etc

Dans les prochaines lignes, je vous propose des captures d’écran d’applications qui permettent de partager leur contenu afin de vous donner quelques idées pour votre ou vos applications.

Si votre application propose des vidéos comme les applications YouTube, Spi0n, Vimeo ou encore Dailymotion, vous pouvez partager de lien d’une vidéo comme en témoigne la capture d’écran ci-dessous :

Si votre application propose des articles comme les applications BFM TV, BFM Business, LCI ou encore 20Minutes, vous pouvez partager de lien d’un article comme en témoigne la capture d’écran ci-dessous :

Si votre application propose des annonces comme les applications leboncoin, Stootie ou encore Shpock, vous pouvez partager de lien d’une annonce comme en témoigne la capture d’écran ci-dessous :

Si votre application propose des statuts sociaux comme les applications Twitter ou Facebook, vous pouvez les partager comme en témoigne la capture d’écran ci-dessous :

Si votre application est un jeu dont le but est de faire le score le plus élevé comme les applications Magic Touch, Switch ou encore Agar.io, vous pouvez le partager comme en témoigne la capture d’écran ci-dessous :

Ces exemples ne sont qu’une partie parmi une infinité de possibilités. On peut par exemple imaginer une application qui partage des informations sur un lieu touristique ou un restaurant, une application qui partage des photos, etc. Seule votre imagination est limite ! :)

Les comptes utilisateurs

Dans les lignes précédentes, nous venons de voir qu’une intégration basique des réseaux sociaux au sein d’une application mobile consiste à activer le partage de contenu comme un article, une vidéo, une image, un score, etc.

Dans les prochains paragraphes, nous allons voir qu’il est possible d’aller un peu plus loin dans l’intégration des réseaux sociaux au sein de vos applications en proposant à vos utilisateurs se connecter au sein de votre application à l’aide du compte d’un autre site. Si les possibilités sont nombreuses, trois possibilités reviennent souvent :

  • Facebook
  • Twitter
  • Google

Voici ci-dessous quelques exemples d’applications qui permettent aux utilisateurs de se connecter via un compte tiers.

Permettre aux utilisateurs de vos applications mobiles de se connecter via un compte tiers permet tout d’abord de vous décharger de la gestion des comptes utilisateurs de votre côté. Mais dans le cadre de ce cours, le plus intéressant est de pouvoir profiter pleinement des fonctionnalités du réseau social grâce auquel l’utilisateur s’est connecté.

Afin d’illustrer mes propos, imaginons qu’un utilisateur se soit connecté via son compte Facebook. Vous alors pouvoir exploiter une bonne partie des fonctionnalités proposées par le réseau social :

  • partage de statuts et d’actions spécifiques comme par exemple l’action « watch » pour une vidéo ;
  • possibilité de savoir quels sont les amis qui utilisent aussi l’application et possibilité d’inciter ceux qui ne l’utilisent pas à le faire ;
  • implémentation du « like » Facebook sur du contenu de votre application.

Bref, vous l’aurez compris, les possibilités sont nombreuses. Et ce qui est vrai pour Facebook l’est également pour les autres réseaux sociaux. Par exemple, si un utilisateur accepte dans votre jeux de se connecter à l’aide de son compte Google, vous allez alors pouvoir par exemple exploiter son score au sein de Google play jeux pour le comparer à celui des autres utilisateurs et donner une véritable dimension sociale et ajouter de la compétitivité à votre jeux.

Comment pousser les utilisateurs à partager du contenu de votre application sur les réseaux sociaux ?

Malgré tout ce que nous venons de voir dans les lignes précédentes, même si nous avons mis en place un maximum de choses pour inciter vos utilisateurs à interagir avec votre application via les réseaux sociaux, il reste encore du chemin à parcourir pour que vos utilisateurs vous fassent réellement de la publicité que ce soit sur Facebook, Twitter ou d’autres réseaux sociaux.

Pour cela, il faut appâter vos utilisateurs, leur proposer quelque chose en échange d’un peu de publicité. Dans les prochaines lignes, je vous propose de voir quelques exemples que l’on trouve actuellement au sein d’applications mobiles. Ces exemples, je l’espère, vous donneront des pistes et des idées pour vos propres applications.

Débutons tout de suite avec l’application MagicTouch. Dans ce jeu, le but est d’éclater des ballons on reproduisant à l’aide d’un doigt, le dessin qui se trouve sur chacun des ballons. En éclatant des ballons, vous gagnez des pièces grâce auxquelles vous pouvez acheter des pouvoir qui vous permettront par la suite d’éclater plusieurs ballons à la fois. J’ai déjà évoqué ce jeu un peu plus tôt dans ce cours car, très intelligemment, il propose aux utilisateurs d’acheter des pièces via un système d’achat « in-app ». Mais ce n’est pas le seul moyen d’obtenir des pièces. Il est en effet possible d’en obtenir gratuitement en partageant notamment l’application auprès de vos contacts, que soit via Facebook, Twitter, un email ou un SMS. D’une certaine manière, l’utilisateur est ici payé, par de monnaie virtuelle, pour faire de la publicité. Le but étant bien évidemment pour les créateurs de l’application, de convertir ensuite les personnes qui reçoivent la publicité en utilisateurs actifs.

La seconde application que nous allons étudier est l’application Carrefour Kids. Cette application destinée aux enfants, a pour objectif de faire trouver des objets dans les différents univers proposés au fur et à mesure de l’avancé de l’utilisateur dans le jeu, de débloquer des accessoires afin déguiser des personnages. En plus de ça, l’application propose à l’utilisateur des succès à débloquer. Ces succès sont de différentes natures, par exemple :

  • Débloquer l’accès à tous les mondes
  • Finir tous les niveaux de tous les mondes

Aussi, si l’utilisateur souhaite terminer le jeu à 100 %, il doit terminer tous les niveaux et débloquer tous les succès. Et bien évidemment, l’un des succès est de “partager au moins un succès sur l’un des réseaux sociaux” et plus particulièrement Facebook. Ainsi, s’il souhaite pouvoir terminer le jeu, l’utilisateur est obligé de lui faire de publicité sur Facebook. Une nouvelle fois, le but, pour les créateurs du jeu est d’essayer de convertir les amis de l’utilisateur en nouveaux utilisateurs qui eux même partageront le jeu sur leur compte Facebook, etc.

Ne nous arrêtons pas là. Je vous propose maintenant d’étudier l’un des plus gros succès mobile de ces dernières années : Candy Crush. Dans cette application, l’utilisateur doit réaliser un certain nombre d’actions pour espérer passer au niveau suivant. Pour vulgariser le jeu, un niveau pourrait être récolté cinq bonbons rouges en 10 coups maximum. Pour parvenir à ses fins, l’utilisateur dispose d’un certain nombres de vies. De base, quand l’utilisateur n’a plus de vie, il doit patienter plusieurs heures pour les récupérer.

L’utilisateur a donc le choix de patienter ou alors de faire appel à ses amis Facebook qui peuvent lui envoyer des vies ! Ici, le but est de faire de la publicité auprès des amis Facebook en leur demandant de l’aide. A noter que pour apporter leur aide, ils doivent forcément se connecter à l’application, on oblige donc ici les amis à devenir des utilisateurs actifs.

Dans le cadre de ce cours, je me suis limité à trois applications, mais les exemples et les possibilités sont infinis. Votre imagination est une nouvelle fois la seule limite.

En résumé

  • Il est important d’être présent sur les réseaux sociaux pour pouvoir animer une communauté autour de votre application et défendre son image sur internet.
  • Si votre application s’y prête, utilisez le partage social afin que les utilisateurs puissent partager du contenu de votre application que ça soit sur les réseaux sociaux, par mail ou par SMS.
  • Si votre application nécessite un compte, n’hésitez pas à ajouter la possibilité de se connecter à l’aide d’un compte tiers comme un compte Facebook, Google, Twitter, etc.
  • Incitez vos utilisateurs à partager du contenu relatif à votre application sur les raisons sociaux en les appâtant ! En échange, offrez leur de la monnaie virtuelle, des vies, etc.

A lire aussi…

Comments