Ludovic ROLAND - Le blog

Blog technique sur mes expériences de développeur

Choisir un modèle économique pour son application mobile (1/6) : quel modèle économique ?

| Comments

Dans la partie précédente, nous avons mis votre idée d’application à l’épreuve et nous avons fait le tour des différentes solutions qui s’offrent à vous pour son développement. Dans cette nouvelle partie, nous allons étudier les différentes manières dont vous disposez pour monétiser votre ou vos applications et ainsi rentabiliser les éventuels investissements financiers que vous avez fait pour la faire développer.

Concrétiser son idée d’application mobile (3/3) : développer​ son​ ​application​ mobile

| Comments

Grâce aux deux chapitres précédents, vous avez pu roder votre idée de projet et vous avez pu prendre plusieurs décisions importantes quant au type de votre application, les plates-formes sur lesquelles vous allez vous lancer ainsi que la rétro-compatibilité de votre future application.

Avant de nous attaquer aux business models qui existent dans le domaine de la mobilité, je vous propose de nous intéresser aux différentes possibilités disponibles pour le développement d’une application.

Concrétiser son idée d’application mobile (2/3) : applications natives, cross-platform et parts de marché

| Comments

Je ne pense pas vous apprendre grand-chose si je vous dis que développer une application mobile ça prend du temps. Le développement à plein temps d’une application fonctionnelle peut prendre quinze jours comme un an, tout dépend évidemment de sa complexité. Imaginez maintenant que vous souhaitez lancer votre application mobile sur Android et iOS. Il faudra donc potentiellement compter le double de temps. Si vous souhaitez également que votre application soit présente sur Windows Phone et BlackBerry, il faudra là encore investir du temps et de l’argent.

Concrétiser son idée d’application mobile (1/3) : disséquer son idée d’application mobile

| Comments

Il y a maintenant plus d’une année, j’ai eu l’occasion d’écrire pour OpenClassrooms un long cours intitulé “Rentabilisez vos applications mobiles”. Malheureusement, comme plusieurs de mes cours, celui-ci n’est jamais sorti du CourseLab d’OpenClassrooms et, par conséquent manque de visibilité. Puisqu’il ne sera visiblement jamais validé par l’équipe du site, je vais vous proposer plusieurs séries de plusieurs articles afin de vous exposer son contenu.

Intégrer un thème clair et un thème sombre dans vos applications windows 10 (uwp)

| Comments

Cela fait maintenant 6 mois que je n’ai pas posté d’article sur mon blog et plus d’un an qu’un article autour de l’environnement Windows n’a pas vu le jour. Je vous propose aujourd’hui de corriger le tir en vous proposant un nouvel article dans le lequel nous verrons comment proposer aux utilisateurs de vos applications UWP deux thèmes :

  • un thème clair (également appelé light theme) ;
  • une thème sombre (également appelé dark theme).

Intégrer et utiliser une carte google dans une application android (7/7) : les markers et les infos windows

| Comments

Maintenant que vous êtes un peu plus à l’aise avec la personnalisation et les manipulations basiques d’une carte Google, je vous propose de conclure la première partie de ce tutoriel avec les markers et les infos windows.

Pour rappel, un marker est tout simplement une punaise permettant d’identifier un point précis sur une carte comme par exemple la position d’un utilisateur ou d’un POI comme un commerce ou un restaurant. Derrière le mot info window se cache en réalité l’info bulle qui, sur la plupart des cartes, s’ouvre lorsque l’on clique sur un marker, permettant alors d’afficher des informations sur le POI comme par exemple le nom et l’adresse d’un commerce.

Intégrer et utiliser une carte google dans une application android (6/7) : manipulations de base (2/2)

| Comments

Dans la chapitre précédent, nous avons vu qu’il était possible de manipuler et personnaliser notre carte Google à l’aide d’attributs XML directement dans le layout de notre fragment. Dans ce nouveau chapitre, nous allons donc apprendre à récupérer une référence vers notre carte afin de manipuler notre carte directement dans le code du fragment à l’aide du Java.

Dans ce chapitre, nous allons grosso-modo être iso-périmètre avec le chapitre précédent sauf que tout sera fait à l’aide du langage Java. Le programme est donc le suivant :

  • régler le niveau de zoom
  • changer la partie de la carte à afficher
  • animer la caméra
  • etc.

Intégrer et utiliser une carte google dans une application android (5/7) : manipulations de base (1/2)

| Comments

Dans le chapitre précédent, nous avons vu comment afficher une carte Google au sein d’une application Android. Bien que nous ayons vu comment supporter les anciennes version d’Android grâce à l’utilisation de la classe SupportMapFragment. C’est cette version du fragment que nous utiliserons dans le reste de ce tutoriel. Aussi, le layout permettant l’affichage de la carte doit ressembler à ça :

Intégrer et utiliser une carte google dans une application android (4/7) : intégration de la carte

| Comments

Dans les étapes précédentes, nous avons déclaré notre application auprès de Google et généré une clef afin d’être en mesure de pouvoir utiliser le service de cartographie de Google dans lapplication Android que nous avons créé il y a seulement quelques minutes.

La partie intéressante de ce tutoriel va enfin pouvoir commencer ! Au cours de ce chapitre, nous allons voir étape par étape comment intégrer une carte Google dans une application Android