Ludovic ROLAND - Le blog

Blog technique sur mes expériences de développeur

Windows phone 7 : évitez les pièges de la validation !

| Comments

Dans le billet d’aujourd’hui, je vais revenir sur quelques points qu’il ne faut pas oublier de vérifier avant de proposer vos applications Windows Phone 7 à la validation.

Les images par défaut

La première étape consiste à remplacer les trois images par défaut de votre projet. Si vous soumettez votre application avec une image par défaut celle-ci sera refusée !

ApplicationIcon.png

Il s’agit de la tuile qui représente votre application dans la liste des applications. Cette image doit faire 62 pixels par 62 pixels.

Bien que ce ne soit pas obligatoire, je vous conseille de mettre une icône ou un texte blanc et de laisser le fond transparent. Ainsi votre tuile s’adaptera sans soucis au thème de l’utilisateur en en prenant la couleur.

Background.png

Il s’agit de la tuile qui représente votre application lorsque celle-ci est épinglée sur la page d’accueil du téléphone. Cette image doit faire 173 pixels par 173 pixels.

Une nouvelle fois , bien que ce ne soit pas obligatoire, je vous conseille de mettre une icône ou un texte blanc et de laisser le fond transparent. Ainsi votre tuile s’adaptera sans soucis au thème de l’utilisateur en en prenant la couleur.

SplashScreenImage.jpg

Comme son nom l’indique, cette image est le splashscreen de votre application. C’est donc la tourne première image qui s’affiche lorsque votre application est se lance. Puisqu’elle reste souvent affichée plusieurs secondes (jusqu’à 5 secondes), il est vraiment important qu’elle soit soignée. Cette image doit faire 480 pixels par 800 pixels.

La reprise de l’application

Avant de soumettre votre application à la validation, il est également indispensable de vérifier que sa reprise se fait sans problème lorsqu’elle est mise en arrière plan.

Pour ce faire, lancez votre application et cliquez sur le bouton Windows de votre téléphone. Tout de suite après appuyez sur le bouton Précédent du téléphone et vérifiez que votre application reprend la main sans encombre. Refaites le même test en laissant 10 secondes entre l’appuie sur les deux boutons.

S’il y a des problèmes, corrigez-les ! Cette manipulation sera faite par Microsoft, vous ne pourrez pas passer au travers !

La musique et les vidéos

Si votre application n’est pas une application musicale, mais peut-être amené à jouer des sons et/ou des vidéos, il faut absolument que l’utilisateur vous donne son autorisation pour les jouer si jamais il écoute de la musique dans Zune.

J’ai déjà écrit un article sur le sujet. N’hésitez pas à le consulter.

Internet

Encore une chose importante qu’on oublie souvent de tester : comment se comporte votre application si le téléphone n’est pas connecté à Internet ?

Par défaut, une application qui tente d’accéder à Internet alors que le téléphone n’est connecté à aucun réseau va lever une exception et planter. Bien évidemment ce comportement n’est pas toléré par Microsoft. Il est donc obligatoire de vérifier que l’application est bien connectée à Internet avant toute tentative de téléchargement ou d’accès à Internet.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser la classe NetworkInterface de l’espace de nom Microsoft.Phone.Net.NetworkInformation. En effet, cette classe possède une propriété publique NetworkInterfaceType. Voyons tout de suite un exemple d’utilisation :

1
2
3
4
5
6
7
8
if (NetworkInterface.NetworkInterfaceType == NetworkInterfaceType.None)
{
    //Pas accès à Internet
}
else
{
    //Accès à Internet
}

Bien évidemment, il ne faudra pas oublier d’importer l’espace de nom :

1
using Microsoft.Phone.Net.NetworkInformation;

C’est terminé pour cet article ! Bien évidemment cette liste n’est pas exhaustive et ne présente que les pièges les plus communs. N’hésitez pas à consulter la liste complète des spécifications !

A lire aussi…

Comments