Ludovic ROLAND - Le blog

Blog technique sur mes expériences de développeur

Concrétiser son idée d’application mobile (1/3) : disséquer son idée d’application mobile

| Comments

Il y a maintenant plus d’une année, j’ai eu l’occasion d’écrire pour OpenClassrooms un long cours intitulé “Rentabilisez vos applications mobiles”. Malheureusement, comme plusieurs de mes cours, celui-ci n’est jamais sorti du CourseLab d’OpenClassrooms et, par conséquent manque de visibilité. Puisqu’il ne sera visiblement jamais validé par l’équipe du site, je vais vous proposer plusieurs séries de plusieurs articles afin de vous exposer son contenu.

L’introduction originelle du cours était la suivante :

Vous vous apprêtez à développer et lancer une application mobile et vous voudriez rentabiliser le temps et l’énergie que vous allez passer dessus ainsi que l’argent que vous allez investir ? Cet ouvrage est fait pour vous !

Rentabiliser une application mobile ne se limite pas à la monétisation de cette dernière. C’est bien plus large que ça. Aussi, dans ce cours, avant même de parler business model, nous commencerons par réfléchir ensemble au concept de votre application et aux plates-formes que vous pouvez viser. Nous passerons ensuite en revue les différents moyens dont vous disposez pour monétiser votre application. Suite à ça, nous verrons comment attirer les utilisateurs et surtout les encourager à utiliser votre application régulièrement. Finalement, nous reviendrons ensemble sur les outils de supervision d’une application mobile afin de proposer à vos utilisateurs un produit stable et de qualité.

Aucune pré-requis n’est nécessaire alors rejoignez-moi vite dans ce cours pour découvrir comment rentabiliser vos applications mobiles !

Dans cette première série d’articles, nous alons donc nous concentrer sur la concrétisation de son idée d’application mobile.

Plan

  • Concrétiser son idée d’application mobile (1/3) : Disséquer son idée d’application mobile
  • Concrétiser son idée d’application mobile (2/3) : Applications natives, cross-platform et parts de marché
  • Concrétiser son idée d’application mobile (3/3) : Développer son application mobile

Introduction

Cela fait des semaines, des mois voire des années que des idées d’applications vous trottent dans la tête. Vous avez entendu parlé de toutes ces applications, parfois développées par un adolescent seul dans sa chambre d’étudiant, qui rapportent beaucoup d’argent ou qui sont parfois rachetées par de grands groupes pour plusieurs millions d’euros !

Aujourd’hui vous voulez faire comme eux : concrétiser l’une de vos idées. Vous avez vous aussi la volonté de créer la prochaine application à succès qui fera de vous quelqu’un de riche !

Pas si vite ! Avant de se lancer aveuglément dans cette grande entreprise qu’est la création d’une application mobile, il convient de se poser et prendre le temps d’analyser objectivement votre idée. De vérifier ce qu’elle vaut vraiment !

Challenger son idée d’application

Le meilleur moyen de vérifier la pertinence et la viabilité de votre idée d’application mobile est de la challenger !

Challenger son idée, c’est quoi ?

Challenger son idée, n’est absolument pas un concept lié aux applications mobiles. C’est un concept qui revient souvent quand on parle d’entrepreneuriat.

En cas d’échec lors du lancement de votre application, quelles peuvent être les conséquences ? Peut-être aucune si cette application n’était qu’un projet secondaire. Mais certains sont prêts à tout quitter et investir tout leur temps et leurs économies pour lancer un nouveau produit. C’est pourquoi, avant de prendre une telle décision, il convient de tourner et retourner son idée dans tous les sens afin de faire ressortir ses points forts et ses éventuels points faibles.

Formaliser son idée d’application

Challenger son idée commence par la formaliser, c’est-à-dire écrire un document dans lequel vous allez décrire très précisément votre projet d’application. Je ne vous demande pas ici d’écrire un business plan de 300 pages, mais surtout ne vous limitez pas !

Il convient tout d’abord de cerner très précisément ce que va faire votre application. Il est important d’être cohérent et, dans un premier temps, pas trop gourmand. Par exemple, est-ce pertinent de mettre au sein d’une même application un calendrier révolutionnaire et une calculatrice ? Est-ce que les deux fonctionnalités ont vraiment du sens au sein d’un même produit ? N’est-ce pas plus pertinent de proposer deux applications distinctes ? Même question si vous souhaitez développer des jeux. Est-ce pertinent de proposer au sein d’une même application un jeu de petits chevaux et des mots croisés ? Une fois encore, n’est-ce pas plus pertinent de proposer deux applications distinctes ?

Une fois votre idée couchée sur le papier, il est important de réfléchir aux différentes fonctionnalités que vous souhaitez proposer à vos utilisateurs. Prenons par exemple le cas d’une application qui permettrait de visionner des vidéos. La fonctionnalité principale est évidente, il s’agit de la lecture de vidéos. Mais qu’allez-vous proposer d’autre ? Est-ce que les utilisateurs vont pouvoir télécharger les vidéos pour pouvoir les lire plus tard, éventuellement sans connexion Internet ? Si oui, est-ce que la vidéo sera lisible en dehors de votre application et de manière infinie dans le temps ? D’ailleurs dans votre application, une vidéo c’est quoi ? Uniquement un fichier multimédia ou peut-on y associer un titre, une description, une catégorie, etc. ? Les utilisateurs peuvent-ils se créer un compte ? Si oui, peuvent-ils noter les vidéos et y déposer des commentaires ? Peuvent-ils mettre en favoris des vidéos pour les retrouver plus tard ? Peuvent-ils créer des listes de lecture ?

Bref ! Autant de questions qui sont plus ou moins triviales et qui vont vous permettre d’affiner votre produit et surtout ne rien omettre ! Encore une fois, ne soyez pas trop gourmand ! N’oubliez pas que plus vous ajoutez de fonctionnalités à votre application et plus son développement prendra du temps ! Voulez-vous que votre produit sorte dans un mois ou dans un an ? Une application étant destinée à évoluer dans le temps, vous pouvez tout à fait imaginer dans un premier temps un produit assez basique et proposer à vos utilisateurs une mise à jour mensuelle proposant de nouvelles fonctionnalités.

Dans le cadre d’un jeu vidéo, il convient de poser à plat le scénario, les personnages, l’univers du jeu, les différentes scènes, les possibilités du ou des héros, les différents niveaux, etc. C’est long, mais nécessaire !

Formaliser son idée, c’est également la soumettre au plus grand nombre. Nombreux sont les gens persuadés que dévoiler son idée c’est prendre le risque de se la faire voler. C’est une erreur ! Parler de votre idée aux membres de votre famille, à vos amis ou à vos collègues c’est l’éprouver ! Vous vous rendrez très vite compte si les gens y adhèrent ou au contraire n’y trouvent que très peu d’intérêts. Vous serez même étonné de voir que certains mettront le doigt sur des problèmes ou des failles dans votre raisonnement. D’autres vous proposeront des idées de fonctionnalités innovantes auxquelles vous n’aviez pas pensé !

Étudier sa cible

Maintenant que votre application est définie, il convient de prendre un peu de recul et se poser la question de la cible de votre future application mobile. Cela vous permettra de vous faire une idée du nombre de personnes qui, potentiellement, utiliseront votre application. Les questions à se poser sont par exemple les suivantes : est-ce que ma future application répond à un vrai besoin ? Si oui, lequel ? Qui sont les gens qui utiliseront mon application mobile ? Est-ce par exemple pertinent de proposer une application destinée aux personnes âgées si finalement très peu d’entre elles possèdent un smartphone ?

N’omettez surtout pas toutes ces questions même si vous souhaitez vous lancer dans le développement d’un jeu vidéo ! Voulez-vous développer un jeu complet et complexe pour les gamers ou plutôt un jeu destiné aux joueurs occasionnels ?

Étudier la faisabilité

Pour terminer, il convient une nouvelle fois de prendre un peu de recul par rapport à votre idée et de vérifier sa faisabilité. Dans le cadre d’un jeu vidéo, on peut imaginer que tout est plus ou moins réalisable, mais dans le cadre d’une application plus classique ce n’est pas aussi évident. Est-il par exemple possible de détecter une maladie chez une personne en la prenant en photo ?

Sauf si vous avez des milliers ou des millions d’euros à investir dans la recherche et le développement, il convient de garder les pieds sur terre pendant toute la conception et la réalisation de votre application mobile !

Grâce à la formalisation de votre idée, le profil de vos futurs utilisateurs et l’étude de faisabilité, vous venez déjà de rentabiliser une partie de votre application ! Vous venez de rentabiliser le temps que vous ne passerez pas une fois votre application disponible au grand public à corriger la ligne sa conduite !

Étudier la concurrence

Maintenant que votre idée d’application est parfaitement définie, il convient de jeter un petit coup d’œil aux applications concurrentes afin de vérifier que vous serez capable de vous faire une petite place sur les téléphones et les tablettes de vos futurs utilisateurs.

Au moment où j’écris ces lignes, le Google Play Store (le magasin d’applications du système Android) et l’App Store (le magasin d’applications du système iOS) comptent chacun plus d’un million d’applications. Autant dire qu’il existe déjà des dizaines, des centaines voire des milliers d’applications pour tout et n’importe quoi et qu’il est très dur de se faire une place face aux géants déjà en place.

Étudier vos concurrents permet alors de vérifier que vous ne proposez pas un simple clone d’une application à succès. Soyons honnêtes, votre application de petites annonces n’a aucune chance de s’imposer face à l’application Leboncoin si elle ne propose pas une fonctionnalité innovante. Idem pour votre puzzle game qui n’a que très peu de chances de s’imposer face à un Candy Crush Saga si n’est qu’une pâle copie.

Pour illustrer mes propos, voici la liste des applications proposées par le Google Play Store lorsque l’on cherche l’application Candy Crush Saga.

Comme vous pouvez le constater, il existe déjà des dizaines de clones de l’application qui tentent de surfer sur le succès commercial de l’application originale. Sortir du lot au milieu de toutes ces applications relève presque de l’impossible !

Étudier les applications concurrentes vous fera prendre conscience de la valeur ajoutée de votre application par rapport à la concurrence. Et c’est belle et bien sur cette valeur ajoutée qu’il faudra jouer pour faire connaître votre application et vous démarquer des autres.

Une nouvelle fois, grâce à l’étude des potentiels concurrents de votre future application, vous venez, sans le savoir, de rentabiliser en partie votre application en économisant du temps car vous savez maintenant sur quelle partie de votre application vous devez mettre l’accent. Potentiellement, vous venez également d’économiser beaucoup d’argent en abandonnant une idée d’application sans valeur ajoutée dont les chances de succès étaient minimes voires inexistantes.

Études de cas

Pour terminer avec ce chapitre, je vous propose deux études de cas. La première portera sur une application qui, malgré des fonctionnalités en apparence basiques, a su tirer son épingle du jeu pour s’imposer comme une application de référence. Notre seconde étude de cas portera au contraire sur une application qui, si on l’avait lancée, n’aurait pas réussi à suffisamment se différencier de ses concurrents.

Exemple d’une success story

Pour notre première étude de cas, j’ai choisi de vous parler de l’application Sunrise Calendar.

Comme son nom le laisse deviner, Sunrise Calendar est une application de type calendrier. Malgré un concept qui peut sembler basique et répandu, cette application, disponible sur Android, iOS, ainsi qu’au format web a su se faire une place dans le marché très concurrentiel des applications comme en témoigne le nombre de téléchargements de l’application sur les différents magasins d’applications et son récent rachat par Microsoft pour la modique somme de 100 millions d’euros.

Comment cette application a pu se faire une place face à des concurrents comme l’application Google Agenda ?

Si l’ergonomie et le design de l’application sont pour beaucoup dans son succès, c’est surtout ses fonctionnalités qu’on ne retrouve pas forcément chez les concurrents qui ont permis à l’application Sunrise Calendar de s’imposer comme une application de référence.

Par exemple, alors que l’application Google Agenda se contente d’afficher le calendrier lié au compte Google d’un utilisateur, l’application Sunrise Calendar est quant à elle capable d’afficher les calendriers Google, iCloud et Exchange de ses utilisateurs. En plus de ça, l’application est également capable d’interagir avec une multitude d’autres applications comme Facebook, Evernote, Github, LinkedIn ou encore Twitter.

Si le concept de l’application n’est en soit pas révolutionnaire puisqu’il s’agit d’un simple calendrier, elle a pourtant su mettre l’accent sur quelques fonctionnalités différenciantes pour attirer des milliers d’utilisateurs. C’est exactement ce qu’on demande à votre future application. Vous n’êtes pas obligé de proposer une application qui réinvente la roue, mais proposer une ou plusieurs fonctionnalités qui vous différencient de la concurrence est le meilleur moyen d’attirer les utilisateurs et d’assurer la rentabilité financière de l’application.

Exemple d’une bad story

Pour notre seconde étude de cas, je ne vais pas vous parler d’une application particulière, mais vous parler des erreurs à ne pas commettre si vous souhaitez, par exemple, vous lancer dans le développement et lancement d’une application de petites annonces.

La première chose à savoir est que les applications relatives au concept de petites annonces pullulent sur les différents magasins d’applications. En saisissant les mots clefs “petites annonces” sur le Google Play Store, plus de 250 applications sont renvoyées dont quelques noms connus comme Shpock ou ParuVendu.

Si demain vous lancez vous aussi votre application de petites annonces, comment allez-vous attirer les utilisateurs ? Pensez-vous pouvoir sortir du lot si votre application ne propose rien de plus que les concurrents déjà en place ? Pour se lancer dans un marché qui est déjà saturé, il faut absolument que votre application propose une fonctionnalité innovante qui vous différencie des autres.

Si vous vous contentez de copier la concurrence, vous n’attirerez pas les utilisateurs qui naturellement se tourneront vers les grands noms et délaisseront votre application. Dans le cadre d’une application de petites annonces, si vous n’avez pas d’utilisateurs, vous n’avez pas d’annonces et donc aucune rentrée d’argent potentielle.

En résumé

  • Avant de se lancer tête baisser dans le lancement ou le développement d’une application mobile, il convient de challenger son idée.
  • Il convient également d’étudier vos potentiels concurrents afin de mettre en avant le facteur différenciant de votre future application mobile.
  • Rentabiliser une application mobile, ce n’est pas uniquement gagner de l’argent une fois celle-ci lancée, c’est aussi travailler son idée en amont pour gagner du temps et donc de l’argent pendant la phase de développement du projet.

A lire aussi…

    Comments