Ludovic ROLAND - Le blog

Blog technique sur mes expériences de développeur

Intégrer et utiliser une carte google dans une application android (7/7) : les markers et les infos windows

| Comments

Maintenant que vous êtes un peu plus à l’aise avec la personnalisation et les manipulations basiques d’une carte Google, je vous propose de conclure la première partie de ce tutoriel avec les markers et les infos windows.

Pour rappel, un marker est tout simplement une punaise permettant d’identifier un point précis sur une carte comme par exemple la position d’un utilisateur ou d’un POI comme un commerce ou un restaurant. Derrière le mot info window se cache en réalité l’info bulle qui, sur la plupart des cartes, s’ouvre lorsque l’on clique sur un marker, permettant alors d’afficher des informations sur le POI comme par exemple le nom et l’adresse d’un commerce.

Intégrer et utiliser une carte google dans une application android (6/7) : manipulations de base (2/2)

| Comments

Dans la chapitre précédent, nous avons vu qu’il était possible de manipuler et personnaliser notre carte Google à l’aide d’attributs XML directement dans le layout de notre fragment. Dans ce nouveau chapitre, nous allons donc apprendre à récupérer une référence vers notre carte afin de manipuler notre carte directement dans le code du fragment à l’aide du Java.

Dans ce chapitre, nous allons grosso-modo être iso-périmètre avec le chapitre précédent sauf que tout sera fait à l’aide du langage Java. Le programme est donc le suivant :

  • régler le niveau de zoom
  • changer la partie de la carte à afficher
  • animer la caméra
  • etc.

Intégrer et utiliser une carte google dans une application android (5/7) : manipulations de base (1/2)

| Comments

Dans le chapitre précédent, nous avons vu comment afficher une carte Google au sein d’une application Android. Bien que nous ayons vu comment supporter les anciennes version d’Android grâce à l’utilisation de la classe SupportMapFragment. C’est cette version du fragment que nous utiliserons dans le reste de ce tutoriel. Aussi, le layout permettant l’affichage de la carte doit ressembler à ça :

Intégrer et utiliser une carte google dans une application android (4/7) : intégration de la carte

| Comments

Dans les étapes précédentes, nous avons déclaré notre application auprès de Google et généré une clef afin d’être en mesure de pouvoir utiliser le service de cartographie de Google dans lapplication Android que nous avons créé il y a seulement quelques minutes.

La partie intéressante de ce tutoriel va enfin pouvoir commencer ! Au cours de ce chapitre, nous allons voir étape par étape comment intégrer une carte Google dans une application Android

Intégrer et utiliser une carte google dans une application android (2/7) : création d’une clef google maps android api v2

| Comments

Grâce au chapitre précédent, vos outils de développement ont normalement été à jour, mais ce n’est pas pour autant que nous allons commencer à développer tout de suite. Il va falloir que vous soyez patients et attendre le prochain chapitre.

Dans ce chapitre, nous allons nous occuper de la partie “administrative” de notre projet. En effet, nous allons déclarer notre application auprès de Google afin que l’on ait l’autorisation d’afficher une carte Google au sein de notre application Android.

Intégrer et utiliser une carte google dans une application android (1/7) : installation et configuration des bons outils

| Comments

L’un des articles les plus visité de mon blog est l’article sur la géolocalisation et l’API Google Maps Android v2. Malheureusement, il s’agit d’un article complètement déprécié tant l’environnement de développement Android a évolué depuis 2013.

C’est dans l’objectif d’actualiser le contenu de mon blog que je publie cette nouvelle série de 7 articles dédié à l’API Google Maps Android v2.

Les permissions sous android (6/6) : prendre en compte une politique de sécurité particulière

| Comments

Afin de terminer ce cours, nous allons nous tourner vers la notion de politique de sécurité. Sur Android, il est possible de déterminer des politiques de sécurité limitant alors les possibilités du terminal.

Par exemple, une entreprise qui fournit des téléphones professionnels à ses employés peut décider de bloquer l’installation de nouvelles applications ou peut décider de ne pas permettre à l’utilisateur du terminal d’accepter certaines permissions afin de protéger les données du téléphone.

Nous allons donc apprendre à travailler avec cette contrainte afin de ne pas demander à un utilisateur une permission qu’il ne pourra pas autoriser.

Les permissions sous android (5/6) : demander plusieurs permissions

| Comments

Dans les chapitres précédents, nous avons vu tout le processus permettant de demander une autorisation de permission à un utilisateur tout en gérant les différents cas. Imaginez maintenant que dans un écran vous ayez besoin de plusieurs permissions dites dangereuses, par exemple :

  • accéder aux contacts de l’utilisateur ;
  • appeler un contact.

Il ne faudra pas répéter tout le code des chapitres précédents pour chacune des permissions. En effet, nous allons voir qu’il est possible de demander plusieurs permissions d’un coup.

Les permissions sous android (4/6) : demander une permission (2/2)

| Comments

Comme nous l’avons vu dans le chapitre précédent, dans le cas d’Android 6.0, la demande de permission au sein du fichier AndroidManifest.xml n’est plus suffisante. Il convient, dans le cas des permissions dites dangereuses, de demander explicitement l’autorisation à l’utilisateur. C’est ce que l’on appelle la demande de permission au runtime.